Down by law / Jim Jarmusch, réal.

Vidéo

Jarmusch, Jim (1953-....). Réalisateur. Scénariste

Edité par Argos Films - 1986

Dans le bayou, en Guyane, un monde de malchance et d'ennuis pour Jack et Zack. Ces deux paumés se retrouvent en prison et rencontrent Roberto, rempli de l'entrain qui leur manque. Il les entraîne à s'évader.

Entretien avec le directeur de photographie Robby Müller (VOSTF), scènes coupées, conversations téléphoniques entre Jim Jarmusch, Tom Waits, Roberto Benigni et John Lurie (VO), music track, clip vidéo de Tom Waits "It's alright with me" réalisé par Jim Jarmusch..

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Shrek 2 / Counting Crows | Counting Crows

Shrek 2 / Counting Crows

Musique audio | Counting Crows | 2004

Le retour du plus gentil des ogres !

Dead man / Jim Jarmusch, réal. | Jarmusch, Jim (1953-....). Réalisateur. Scénariste. Dialoguiste

Dead man / Jim Jarmusch, réal.

Vidéo | Jarmusch, Jim (1953-....). Réalisateur. Scénariste. Dialoguiste | 1995

Dans la deuxième moitié du XIX ème siècle, Bill Blake, jeune comptable en route pour le confins de l'Ouest américain, entreprend un voyage initiatique où il devient malgré lui un hors-la-loi traqué. Blessé, il est recueilli par No...

Astérix & Obélix contre César / Claude Zidi, réal. | Zidi, Claude. Réalisateur. Scénariste

Astérix & Obélix contre César / Claude Zidi, ...

Vidéo | Zidi, Claude. Réalisateur. Scénariste | 1998

Les aventures des héros d'un célèbre village gaulois qui luttent contre les Romains et leur empereur Jules César.Chapitrage des scènes, making of interviews de l'équipe du film, clip musical JJ Goldman: "Elle ne me voit pas"..

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Très distrayant et original 4/5

    Un film noir & blanc, sous-titré, sur le sujet de 3 prisonniers partageant la même cellule, a priori ça pourrait paraître rébarbatif. Je prévoyais regarder le film en 2 fois mais je n’ai pas pu l’arrêter, tellement le scénario m’a captivé, soutenu par le talent des trois acteurs principaux, dont Roberto Benigni mais “pas que” ! Les trois caractères sont tous pittoresques et bien pensés. L’idée sous-jacente du film, le fait qu’une équipe hétérogène est complémentaire et plus créative, m’a beaucoup plu.

    par Joel Le 14 juin 2019 à 15:53