S16 / Woodkid

Musique audio

Woodkid. Interprète

Edité par Universal Music France S.a. Paris - 2020

S16 comme le chiffre du soufre en physique, Woodkid livre un album personnel, véritable allégorie du combat personnel que chacun mène avec soi-même. Une oeuvre faisant aussi écho à la situation mondiale actuelle, un véritable questionnement sur la notion d'échelle, de l'infiniment grand à l'infiniment petit, sur la notion de responsabilité collective et individuelle dans la création d'un monde au bord de la rupture. Cet album de 11 titres, lui permet de se livrer en profondeur, d'évoquer des sujets forts, à la fois centrés sur l'intime en abordant l'auto-destruction et la dépendance avec " Pale Yellow ", " Enemy " ou encore " In Your Likeness ", mais questionnant également la société et notre rôle dans son évolution avec " Goliath " ou " Shift ". Qu'avons-nous fait dans le passé ? Que ferons-nous dans l'avenir ? L'aventure continue.

Goliath. In your likeness. Pale yellow. Enemy. Highway 27. Reactor. Drawn to you. Shift. So handsome hello. Horizons into battlegrounds. Minus sixty one.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Golden age (The) / Woodkid | Woodkid

Golden age (The) / Woodkid

Musique audio | Woodkid | 2013

The Golden Age est le premier album de Woodkid, sorti en 2013 et composé de 14 titres.

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Woodkid - S16 4/5

    Belle redécouverte. Neuf titres sur les onze sont sans réelle surprise par rapport à son premier album mais il y a deux très belles créations enregistrées "en collaboration avec le Choeur Japonais Suginami qui se marie remarquablement bien avec la musique de Woodkid et lui apportent vraiment quelque chose de magique... Un peu dans le style de Jean-Michel Jarre et ses mélanges avec la musique chinoise. Bon, soyons clair, Woodkid ne joue pas encore tout à fait dans la même catégorie que JMJ le maitre de la spécialité, mais "Reactor" et "Minus Sixty-One" avec Suginami Chorus et une orchestration quasi symphonique sont de très belles réussites.

    par M. COUTELAN Patrick Le 23 mai 2021 à 16:22